Le fabuleux destin de Samuel Ringoir (ou Amarillo)

Je m’étais juré, lorsque je suis passé de mon vieux blog homemade à ce WordPress, que mon vieil article sur ce bon vieux Sam ne quitterait pas la toile pour autant.

Comme promis, le revoilà donc, en espérant toujours qu’il permette au plus grand nombre d’échapper aux arnaques de ce vieux salopard.

Haaaaaaaa, Samuel Ringoir. C’est toute une histoire. Comme le disait jeff, sur le forum MTG France:

Je suis content de voir que son nom est devenu une sorte de running joke chez vous aussi ^^ Continuez à suivre ses aventures sur le net, il est tellement facile de suivre ses traces … c’est un peu mon virtual pet à moi ^^

SamuelRingoir

Alors moi aussi, aujourd’hui, je voudrais apporter ma petite pierre à l’édifice en créant un billet dédié à cet arnaqueur chevronné qui gagne sa vie en volant des gens. Un jour peut-être, j’aurai moi aussi la chance qu’il menace de m’attaquer en justice pour avoir honteusement (re)terni son nom sur le web, comme c’est le cas pour Jean Solé (et sûrement bien d’autres). Haaaaaaaa si seulement ça n’était pas juste une autre grosse farce, peut-être se présenterait-il enfin à un procès…

On ne va pas tergiverser, allons aux faits. Samuel Ringoir nous a volé, a plusieurs amis et moi-même, environ 11.000€. Il nous a approché et mis en confiance, puis insidieusement parlé d’une possibilité de faire une commande groupée de matériel informatique haut de gamme. Nous avons avancé l’argent, jamais reçu la commande. Le « fortuné » Samuel a quitté en toute hâte son « chateau » de clodo la nuit précédent le jour de la réception du matériel. Dommage pour les huissiers et le parquet qui venaient justement le saisir le lendemain matin… Bref, une belle histoire.

Tout ça pour vous dire: ne passez aucun accord avec ce monsieur, quoi qu’il puisse vous raconter. Et si il est trop tard à l’heure où vous lisez ces lignes, alors n’hésitez pas à aller porter plainte. Le dossier est déjà trèèès volumineux, et je reçois régulièrement des mails de visiteurs ayant eu affaire à lui…
Sachez également que plusieurs mois après la publication de cet article, en septembre 2008 (je crois), Samuel a été interpellé par la police fédérale car il conduisait une Maserati sans permis de conduire. Après quelques temps en garde préventive, il semblerait qu’il aie été relâché sans être jugé.

Notez que l’info est relayée chez B3nZ3n et chez Vince.  N’hésitez pas à diffuser vous aussi !

 

83 thoughts on “Le fabuleux destin de Samuel Ringoir (ou Amarillo)

  1. Je me permettrais également de faire allusion à trois individus, plus bêtes que méchants, mais qui indirectement nous arnaquent tous, nous les bons contribuables: Daniel, Aliénor et Ariel …Ringoir…
    Il s’agit d’une « branche brésilienne bâtarde » de la famille de Sam. Par le biais d’un extrait de naissance bidon,et qui sonne faux comme une monnaie en étain, ces trois bons-à-rien ont été aparentés à la famille Ringoir et ont obtenu sans trop de problèmes la nationalité belge.Ils ont débarqué au compte-goutte sur notre territoire national et vivent des bienfaits de l' »État-Providence Belge ». Pour paraphraser Coluche, à peu près, on pourrait dire que c’est tellement pauvre dans leur pays qu’il n’y a même pas de CPAS… On les rencontre avec fréquence dans la plupart des fêtes brésiliennes et « latinas » de Bxl, et ils y dépensent sans compter. C’est pas eux qui payent… C’est nous!…
    Mais il existe cependant un peu de justice dans ce bas-monde, car ces profiteurs ont dernièrement tous les trois été arnaqués. Et par qui, je vous le donne en mille… Par leur cher cousin Sam en personne…

  2. He ben la vache, quelle famille… Je pensais pas qu’ils étaient tous du même acabit que Sam.

    « Au fait Anto, plutôt rare, la photo de Sam, jeune et maigre, que tu affiches sur ton profil… »
    C’est une boutade j’espère ? À moins que tu ne parles de celle qui se trouve dans l’article ci-dessus (prise il y a 3 ans).

  3. Loin de moi l’idée de faire une boutade, Anto. Je dois même avouer avoir, dans un premier temps, cru à une boutade de ta part. La photo du « Sam-quasi-contamporain » m’a permis de me faire une idée de son apparence actuelle, car cela fait un bail que je ne l’ai plus rencontré en personne.Mais l’autre me rappelait tant le Sam d’il y a environ 20 ans, quand il avait des complexes parce qu’il était maigre, alors que ses deux grands frères étaient plutôt « balèzes », que j’ai imaginé que tu l’utilisais par cynisme pur…

  4. Quant à la famille Ringoir, elle compte heureusement quelques « brebis galeuses », tout étant relatif bien entendu: la marraine de Sam, qu’il appelait Tante Alice (sa grande-tante en fait) a travaillé d’arrache-pied pendant plus de 25 ans comme infirmière dans un hôpital populaire de la banlieue new-yorkaise. Elle a aidé une partie de sa famille, quand ils étaient en difficulté, et a fini par se faire royalement entuber par la plupart d’entre eux… Au registre des « cousins-bâtards-brésiliens », l’un d’entre eux, Círo Ringoir, travaille en Angleterre, à Bristol, si je ne m’abuse, et s’en sort relativement bien de manière honnête. « Last but not least », le frère aîné de Sam, David, n’a jamais excédé des impôts non payés, quelques destructions et pertes minimes de matériel à l’armée belge et une dette incomplètement apurée auprès d’une agence bancaire de la région flamande… Rien de bien grave. En dehors de cela, il a l’air honnête. Malgré son niveau académique BAC + 7 ou 8, je ne flaire en lui, pourtant, qu’un « pseudo-crypto-intellectuel ». Chose étonnante cependant, le reste de la famille semble éprouver pour lui une sorte de respect presque craintif, y compris Sam, il me semble, mais moi, il ne m’impressionne pas plus que cela…
    Tu trouveras pas mal d’infos sur ce « beau-monde » (Ringoirs légitimes, bâtards et brebis galeuses)sur Facebook, ainsi que sur orkut, le site de relations plus squatté par les brésiliens que le territoire belge…

  5. Mon nom exact est on ne peut plus banal… J’ai 17 ans de plus que Sam et mon lien de parenté avec sa famille est le suivant: j’étais le filleul de son père – Michel Ringoir (1931-1996). Tu noteras au passage l’usage de l’imparfait, car j’ai il y a peu fait annuler mon baptême de manière à (essayer de) pondérer les statistiques et recensements pompeux de la sainte église catholique romaine.
    Certains membres de la famille mentionnée plus haut m’ont effectivement arnaqué, d’autres ont essayé, mais par contre, Sam est une des rares exceptions (…et quelle exception, à lire la flopée de dépouillements en tout genre) qui confirment la règle.
    Mon emploi du temps relativement souple me permet de suivre, pour un motif asez évasif, les allées et venues des membres de la famille Ringoir sur internet. Comme je n’ai pas beaucoup connu Sam, j’étais plus lié avec ses frères, j’en apprends beaucoup à son égard… Assez édifiant, je l’avoue. D’un autre côté, je n’aimerais pas abuser de la situation et, donc, je suis absolument disposé à partager les infos dont je dispose si elles peuvent aider quelqu’un, du type, la première grosse arnaque de Sam, en 1992 ou encore certains faits qui tendraient à confirmer la théorie que Sam-Amarillo-Torenz-Domenech-Ringoir dispose d’un sérieux réseau de complicités au sein des forces de police de Gelbique…
    « Rinçoir »était un surnom dérisoire qui a été donné à l’un des frères aînés de Samuel, mais si quelqu’un souhaite que je l’échange contre quelque chose du type « Docteur és Ringoir », je suis toute ouïe…
    Tu me soupçonnes encore d’être Sam, Anto?…

  6. J’avoue également mon ignorance à un sujet:empty-mind.be m’a apporté beaucoup d’infos précieuses et intéressantes, je l’admets une fois de plus et j’en profite pour exprimer ma gratitude. Mais de ton côté, Anto, tes griefs avec Sam, quels sont-ils? En as-tu eu d’autres avec des membres de sa famille? Je pense principalement ici à Emmanuel Ringoir, qui a succombé à une OD d’héroïne en 1991 et qui a laissé une série d’ardoises pas piquées des vers…

  7. 17 ans de plus que Sam: ça fait environ 50 piges ça non ? Enfin, s’il ne nous a pas encore complètement raconté n’importe quoi.

    Concernant mes déboires avec Sam, tout se trouve dans l’article ci-dessus. Je l’ai simplement écrit car à l’époque où il nous a volé, je n’ai pratiquement rien pu trouver à son sujet sur le web, à part l’évasif sujet sur MTG France et un extrait d’un bouquin de Jean Solé -qui n’a jamais accepté de nous en dire plus.
    Je voulais donc combler cette lacune et, au vu des statistiques de consultation de cet article et de la flopée de commentaires et de mails que je reçois, c’est franchement réussi. J’espère que ça aura évité des emmerdes à un maximum de personnes…

    Je n’ai jamais pensé que tu sois Sam, même si j’avoue que ça serait possible. Tu es à peu près aussi verbeux que lui (au moins c’est agréable à lire), tu en sais énormément sur lui (or le lien de parenté, c’est moyennement plausible; au vu des mœurs de la famille, je doute que vous vous voyez à Noël pour vous raconter vos vies respectives) et puis il n’y a aucune preuve tangible qui vienne étayer tout ça (pas de nom, pas d’info, rien). Puis je me demande un peu comment (et pourquoi) un 50enaire est tombé sur un blog parlant de ce vieux Sam. Et j’avoue que ton IP brésilienne n’arrange rien. Mais pour tout dire, au fond, je m’en fous un peu.

    Malgré tout, j’avoue que tout ce que tu racontes au sujet de sa vie, vrai ou non, vérifiable ou non, est très intriguant. Notamment le passage sur les possibles magouilles avec les forces de l’ordre…

    Je m’étonne en revanche que les autres lecteurs de cette brève ne réagissent pas d’avantage à tes commentaires. Ils sont nombreux à lire pourtant, d’après les statistiques, et yen a un paquet qui en veulent bien plus à Sam que moi ;)

  8. Sam avait un modem qui le localisait en Angleterre lorsqu’il surfait sur les sites internet. Possible que ce soit lui… Organisons une rencontre sur Bruxelles. Qui est partant ?

  9. Yop Anto, nous avons des doutes partages. En fait, je me suis tjs étonne que Sam ne reagisse pas a nos commentaires: ce mec n’accepte pas la moindre critique même si c’est a 100% justifié. Pour S. Rinçoir, les renseignements qu’il donne sont exacts, bien que je connaisse pas chaque détail de la vie de Sam.
    Mais je crois que si Rinçoir était Ringoir, il ne réagirait pas comme-ça; il nous engueulerait, insulterait, menacerait, car une des failles du ‘sam system’ c’est qu’il est un colérique instinctif, donc moins ruse. Mais, sans etre parano, le doute est tjs possible.

  10. Je comprends vos doutes à tous… Au sujet de mon IP brésilienne, ne cherchons pas midi à quatorze heures… Si Sam a dans le passé essayé de brouiller les pistes par le truchement d’une IP anglaise, pourquoi n’aurait-il pas recours à l’une d’autres pays plus proches, au lieu d’attirer ses éventuels poursuivants et consorts jusqu’au seul pays d’Amérique Latine où il existe justement une « colonie Ringoir » ( composée à ce jour de 2 Ringoir légitimes et d’une cousine bâtarde qui purge une peine dans une prison du Centre-Ouest du Pays… Si,si, je vous jure…)
    L’explication est bien plus simple que cela, biblique et « rasée de près par le coupe-chou de Guillaume d’Ockham « … J’écris du Brésil où je vis depuis environ seize longues années… C’est un crime?…

  11. Et pour ceux qui voudraient voir ma tronche, je me permets de signaler qu’il existe sur le Facebook de Sam Amarillo une photographie de mon humble personne en compagnie du frère de Sam, dans un décor que ce dernier (Sam) prétend être l’Amazone, mais qui ne passe pas, en fait, des hauts plateaux du centre du territoire brésilien… Je n’ai jamais été en Amazone et David, le frère de Sam, non plus…

  12. Poppy, excuse ma mémoire un peu trop indiscrète, mais je crois me rappeler avoir fait un achat dans ton magasin de jeux de rôle dans le quartier de la gare du nord à la fin des années quatre-vingts… Tu étais un peu contrarié car les flics avaient débarqué là un peu plus tôt pour interrompre une partie improvisée de paint-ball et qu’ils n’arrêtaient pas d’invoquer l’expression « voie de faits,voie de faits »… Tu les traîtais de « zazous » parce qu’ils affichaient des tenues on-ne-peut-plus débraillées et des coupes de cheveux pas très réglementaires pour des agents des forces de l’ordre… Je me trompe?…

  13. C’est a peu pres ça, a l’epoque j’organisais des lives ‘heroiq-fantaisie’ et ‘poste-nuclair’ deux clients etaient venu me montrer les mouveaux soft-guns qu’ils venaient d’acheter, une douzaines de flics on debarque dans mon magazin en gueulant ‘flagrant delit’ flagrant delit de quoi? n’ont pas sus me repondre, les ai mis a la porte. Voila encore une chose que j’ai du mal a comprendre, deux copies de pistolets en plastique, douze flics armes, sam se balade la plus part du temps arme, pas en plastique, no flics probléme!

  14. En fait,Poppy, j’en sais un peu sur Sam (jusqu’au milieu des années quatre-vingt-dix), et beaucoup plus sur le reste de sa famille…

    En 1995, le frère de Sam s’est fait tatouer chez un gars qui avait travaillé longtemps en Polynésie française. Ce tatoueur squattait littéralement le « Planet Rock » que Sam tenait à la rue haute. Il me semble que tu avais eu une petite altercation violente avec cet individu. Je n’ai pas témoigné cette scène personnellement… Tu confirmes?…

    Je suppose, mais sans certitude absolue, qu’Anto est peut-être un peu jeune pour avoir connu le Planet Rock…

  15. En effet, un malentendu, qq bierres de trop, nous avons regle ce different calmement qq jours plus tard.J’ai apris que sam a eu des problemes avec lui lorsqu’il vivait en France, je n’en sais pas plus.Ceci dit je ne vois pas ce que des details de ma vie viennent faire ici, ça nous eloigne du sujet.

  16. Tu as tout à fait raison, mais je voulais simplement m’assurer que tu étais bien la personne que je pensais… Pour en revenir au sujet, tu pourras sans doute confirmer les faits suivants…
    À l’époque du Planet Rock, Sam avait un chien, un labrador appelé Charlotte. Un jour, ce chien, dû à la négligence de Fred, la copine de Sam,s’est sauvé. Il a été recueilli par une famille de Boitsfort, qui, au vu de la médaille de son collier, ont averti Sam. Manque de pot pour lui, la famille en question s’est attachée au chien et s’est refusé à le lui restituer. Le chien n’était pas tatoué et ne disposait d’aucun « chip », donc, Sam était dans l’impossibilité de revendiquer la propriété de l’animal. Il a cependant débarqué à 23h00 chez ces personnes, avec un beretta à la ceinture, accompagné de trois flics de Watermael- Boitsfort, qui ont violemment menacé ces personnes de défoncer leur porte s’ils n’ouvraient pas. Une fois la porte ouverte, ils sont retournés dans leur camionnette, recommandant à Sam de ne pas s’énerver. Lui, de son côté, a récupéré son chien, ce qui semblait légalement impossible, mais qui le fut cependant,suite à cette démonstration de violence virtuelle… Qui niera dès lors qu’il bénéficiait de complicité dans la police à l’époque…
    Je pourrais encore mentionner quelques exemples édifiants de la période du Planet Rock, ainsi qu’un autre, beaucoup plus récent, qui abondent dans le sens de cette théorie…

  17. Quelqu’un pourrait-il m’indiquer quelques links relatifs au livre de Monsieur Solé. J’ai vu le nom de Sam dans le sommaire de l’ouvrage, mais je n’ai pas réussi à avoir accès au chapitre qui traite de lui…
    Merci d’avance

  18. Bonjour a tous bien entendu vous devez etre des as de l informatique donc vous aurez mon addresse IP / bref en surfant par hazard sur facebook j ‘ en suis arriver là j’ ai bien connu le Sam Ringoir et je reconnais là le personnage jn ‘ai bien connu 2 de ces tantes qui l’ avais acceuillis et qui pendant 1 an environ a fait parler énormement j ‘ en connais un rayon / Je suis toujours en relation avec une d elle /par contre avec moi aucune arnaque pourtant j’ ai marché aussi je ne comprend toujours pas pourquoi je n’est pas été victime …Il a reussi pendant 1 an a creer autour de lui un monde iréel diverses associations y ont perdu des sous et des membres de sa famille aussi ainsi que des commercant Bon je vous laisse je croyait que le personnage n ‘existait plus allez TCHAO …

  19. J’ai vu Poppy qui m’a dit qu’il y avait des suites… effectivement… maintenant c’est Poniatowski… il fait dans l’aristo maintenant ^^ mais il a aussi un blog sur vmaker sous holidayloc.. location d’appartements dans les Arcs par ex et ailleurs… site qui n’est pas fini ou alors oui s’il a su arnaqué qq’un cet hiver ! Internet c’est super bien pour lui… il arrive à se glisser partout même sur facebook où il est avec son nouveau nom… il se met dans des forums ou sur des murs… mais si les gens font bien attention, il y a un « prob » car un grand médecin comme lui ayant fait autant de hautes écoles.. et qui est à Toulouse et s’occupe de savoir si le dernier Harry Potter se fera en avant-première dans telle ou telle ville ou qui fait du « cinéma » cela devient risible… Pôvre chou, il n’a vraiment rien d’autre à faire !!

  20. moi aussi il ma bouffer ma vie.j ai perdu beaucoup dans l histoire ,mon pognon ,ma boite dont il disais ètre le patron,bon la tu dois me reconnaitre…
    j ai perdu mon couple mes gosses avec des keuf en par feu sur des plaintes (de qui) pour enfant maltraité et délaisé ce qui étais faux, mais comme je n étais pas chez moi pour je sais plus quoi…
    bref je sais plus. ils en on déduit qu ils étais toujours seul. comment ils ont su que je n étais pas la a ce moment là, on ce le demande encore hein sam.
    les part de mon bar,avec les carreaux du 2eme pour me balancer si je ne fessai pas ce qu ils voulais tous les deux.moi j ai perdus 500 mille franc belge et un autre 250 mille(sprl).

    bon la je termine car il y en a encore trop a dire

  21. Article SudPresse du Samedi 30 avril 2011, pour ceux que ça intéresse :

    L’escroc qui aimait le poker et les médocs
    ——————————————

    Namur Devant le tribunal correctionnel

    Dizaines de victimes et 40.000 € détournés

    Le ministère public de Namur a requis hier matin trois ans de prison ferme contre un filou de haut vol. En deux ans, il a escroqué plusieurs dizaines de personnes pour plus de 40.000€. Il a même réussi à arnaquer des croupiers de Namur. Le casino lui est depuis interdit.

    Sa méthode fait penser à celle de Christophe Rocancourt. Comme cet escroc français qui a arnaqué des dizaines d’Américains en utilisant des douzaines d’identités différentes, Samuel Ringoir (37 ans) change aussi de nom quand la police s’intéresse à lui d’un peu trop près.

    Un embobineur de haut vol

    En 2008 quand il est interpellé après une vingtaine de plaintes pour abus de confiance et escroquerie commises à Namur, Dinant, Huy et Bruxelles, il se fait appeler Sam Amarillo et se prétend… administrateur-directeur général!

    Directeur de quoi? On ne sait pas très bien. En revanche, le substitut Beaudouin est convaincu d’avoir affaire à un vrai filou. Il e décrit comme “ un escroc de haut vol, beau parleur et mythomane ”. Par ses talents de séduction, il réussit à prendre dans ses filets des étudiants comme des croupiers du casino de Namur ou de simples quidams. “ Chaque fois, il les embobine avec des histoires invraisemblables ”, explique le substitut.

    un ticket pour las vegas

    Il a réussi à extorquer à un croupier de Namur 500 € pour un voyage à Las Vegas, tous frais compris (billet d’avion, nuit d’hôtel et inscription à un tournoi de poker). Le malheureux croupier n’a jamais quitté le sol namurois. Mais depuis, le fieffé filou est interdit d’entrée au casino.

    Aux étudiants, il faisait croire qu’il était un professionnel du cinéma et qu’à ce titre, il pouvait leur fournir des ordinateurs dernier cri à des prix bradés. Neuf étudiants lui ont versé en confiance 950 € chacun sans voir l’ombre d’une souris en retour.

    Un retraité qui voulait ouvrir une auberge médiévale lui a fait la même confiance aveugle. Il lui a confié 10.000 € pour du matériel qui n’a jamais été livré.

    Il n’avait aucun scrupule à gruger de la même manière les demandeurs d’emploi ou même des associations comme Oxfam qui lui reproche des vols dans la caisse.

    Fausses ordonnances

    L’argent illégalement gagné était aussi vite dépensé dans le jeu (le poker de préférence) et dans les médicaments. L’homme est un accroc aux Dafalgan codéine (jusqu’à une boîte par jour!) et aux lysanxia (un antidépresseur). Escroc jusqu’au bout, il se les faisait remettre en échange de fausses ordonnances, faites maison.

    En 2008, il a déjà condamné en France à trois ans de prison pour des faits similaires. Hier, à l’audience, le substitut a aussi réclamé 3 ans de prison. Samuel Ringoir faisait défaut. Bruxelles est son dernier lieu de domicile connu, Depuis on a perdu sa trace.

    Le prévenu dépensait l’argent dans les casinos.

    Lien : http://archives.sudpresse.be/namur-devant-le-triibunal-correctionnel-_t-20110430-H3356Q.html?queryand=poker&firstHit=0&sort=datedesc&by=20&when=-1&pos=0&all=0&nav=0

  22. Pour informations, Samuel Ringoir à été interpellé du coté de Brest (Guilers) en France la semaine dernière. Ou il se faisait passer pour un ancien des Forces Speciales US (alias Sam Campbell).

    Moi et d’autres airsofteurs avons réussi a l’identifier grâce tout d’abord à une adresse paypal au nom de sa mère, ce qui nous a mené à son vrai nom, puis à ce blog. Nous en avons fait part à la police qui à ensuite procédé à son interpellation.

    Celui ci réside actuellement derrière les barreaux brestois, et dois encore passer devant deux différents magistrats et une compagnie de Gendarmerie pour des faits similaires.

    Je vous remercie donc tous, qui de prés ou de loin, en alimentant ce blog, à réussi a faire arrêter cet homme. ;)

  23. bonjour a tous
    j’ai une bonne nouvelle a vous annonce samuel Campbell ( alias samuel ringoir ) est actuellement sous les verrous a la maison d’arret de Brest ( france )
    suite a une succession d’arnaques dans le milieu de l’airsoft depuis le debut de cette année
    je tiens donc a vous remercier car c’est entre autre grace a vos renseignement et de nombreuses recherches que nous ( et un ami et moi meme) avons reussi a le demasquer avant de nous faire nous meme depouiller

  24. bonjour a tous aujourd’hui sa c’est fait controler sur le parking du e.lecler a Brest . Bien sur faux papiers donc GAV il est emprisonner a la maison d’arret de Brest et nous ne somme pas pres de le revoir merci a tous a bientot ;)

  25. Bonjour a tous
    Samuel s est fait arrêté a brest avec ma voiture mon ordi portable et plus de 15000 euro qu il nous a pris.
    Il a été transféré a Nantes pour y être jugé mais nous n’avons toujours pas eu de nouvelles.

  26. héhé, je recherche régulièrement des news de ce « cher » Sam…

    ai deja eu affaire à lui aussi… et été joins par tel pour une fumeuse histoire de scoutisme (il était chef scout) et des histoires pas très jolies avec des ados… je sais pas si cela a abouti….

    en tout cas, content qu’il se soit fait arrêter….

  27. Aux dernières nouvelles, Samuel Ringoir est toujours en prison. Il pourrait être mis en conditionnelle d’ici peu, pour pouvoir s’occuper de sa mère qui a souffert un AVC il y a quelques semaines.

  28. Des nouvelles de début juin… http://www.lejournaldelorne.fr/2015/06/03/justice-faux-appartement-sur-internet/

    Justice : faux appartement sur Internet
    Le 19 novembre 2011, un homme demeurant à Saint-Michel-en-Grève (22) est convoqué à sa gendarmerie car son ordinateur a été utilisé pour commettre des escroqueries en utilisant un site d’annonce bien connu sur internet.

    L’homme explique alors qu’il n’est pas l’auteur de ces annonces. Il précise aux enquêteurs qu’il a lui même déposé plainte début janvier 2011 suite à un vol commis à son domicile. En effet, fin 2010 il rencontrait lors d’une soirée, un homme se disant Campbell Poniatowski, prince, médecin, fils de diplomate, de nationalité belge. Il explique qu’il l’a hébergé et qu’à son retour après 3 semaines, il retrouvait son appartement saccagé et constatait la disparition de plusieurs objets dont son ordinateur portable. Il ajoute que le mis en cause circulait en Jaguar immatriculée en Belgique. L’immatriculation de ce véhicule permettait d’identifier Samuel Ringoir, 41 ans, actuellement détenu au centre de détention d’Argentan.
    Un voyage pour rien

    L’enquête permettait de découvrir trois victimes d’escroqueries. Le mis en cause ayant mis en ligne une annonce de location d’un appartement à Bourg-Saint-Maurice, ses trois victimes le contactaient entre le 1er décembre 2010 et le 28 février 2011. L’une d’elles demeurant dans le Morbihan, présente à l’audience, a même fait le trajet pendant les vacances de février 2011. Sur place l’appartement loué n’existait pas, il faut trouver d’urgence un logement. De même, les 1 260 euros versés pour les forfaits de ski de la famille sont perdus.

    A chaque fois, Samuel Ringoir demandait environ 700 euros en arrhes et garantie, cette somme était virée sur un compte en Belgique au nom de la soit-disant tante du prévenu.

    L’intéressé a refusé d’être extrait pour assister à l’audience, tout comme il avait également refusé d’expliquer quoi que se soit lors de l’établissement de la procédure.

    Pour Hugues de Phily, procureur de la République, il s’agit là d’un procédé bien monté, d’escroquerie « haut de gamme », l’accusé au casier judiciaire chargé est un escroc professionnel, son absence est indigne. Il requiert 3 ans d’emprisonnement.

    Samuel Ringoir a été condamné à deux ans d’emprisonnement et doit verser une somme totale de presque 5 000 euros aux deux parties civiles constituées.

  29. http://www.lejournaldelorne.fr/2015/09/01/le-detenu-agresse-une-infirmiere/
    Le détenu agresse une infirmière
    Le 7 janvier 2015, une infirmière du centre de détention distribue les traitements médicaux aux détenus, escortée par deux surveillants.Lorsque le tour de Samuel Ringoir, 30 ans, arrive, celui-ci s’emporte. Il lui reproche de ne pas avoir été reçu la veille alors qu’il souffrait. Il frappe des deux poings sur le chariot avant de le pousser fortement en direction de l’infirmière. Les surveillants interviennent et déclenchent l’alarme.

    Lors de l’enquête, il refusera de s’exprimer, ne posant qu’une seule question : « je me demande dans quel pays des Balkans a été décerné le titre juridique de M. le procureur ».

    Ayant refusé son extraction, Samuel Ringoir est déclaré coupable, il écope d’une peine de 4 mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *